La ville: un bien commun (perspectives de Montréal et ailleurs)

Posted on:

Dans le cadre de la série « Midi-discussion du CRIEM », on vous invite à vous joindre à nous pour participer aux discussions portant sur la ville comme un bien commun. Le 21, 23 et 24 mars, écoutez les perspectives des innovateurs des secteurs universitaire, privé, public et à but non lucratif, qui cherchent à faire en sorte que le développement urbain réponde aux enjeux économiques, sociales et environnementales. Ces sessions seront bilingues (FR / EN), sans traduction simultanée.

Le 21 mars 10h00 à 11h30: Julian Agyeman, Professeur de politique environnementale et urbanistique, Tufts University, Medford, É-U

  • Répondant : Hoi Kong, Professeur, Faculté de droit, McGill
  • Lieu: 3438, rue McTavish, Salle 100 (McGill)

Le 23 mars 12h00 à 13h30: Tessy Britton, Directrice – Participatory City – Londres, R-U

  • Répondant: Prof. Pierre-Emmanuel Moyse, Faculté de droit, McGill
  • Lieu: 3438, rue McTavish, Salle 100 (McGill)

Le 24 mars, 12h00 à 13h30: Rony Jalkh, Visiting Fellow – Project for Public Spaces – Beirut, Lebanon

  • Répondant : Prof. Richard Shearmur, École d’études urbaines, McGill
  • Lieu: Club de la faculté, 3450, rue McTavish (McGill)

Les discussions seront animées par Gorka Espiau, J.W. McConnell Professeur de pratique (McGill).

RSVP requis: xavier.phaneuf-jolicoeur@mail.mcgill.ca (CRIEM)

Initiative « Cities Reducing Poverty » ou Ces villes qui veulent réduire la pauvreté | À l’écoute de tous

Posted on:

PAR MEGAN WANLESS

La pauvreté est un problème complexe qui ne peut être abordé en dehors de son contexte ni réglé par un nombre restreint de personnes. Nous savons que la pauvreté touche tout le monde, qu’elle peut être vécue de différentes manières et qu’elle comporte un grand nombre d’éléments et d’intervenants interreliés. Nous savons aussi que pour trouver des solutions globales à des problèmes complexes comme la pauvreté, les communautés doivent s’unir afin de mieux connaître leurs forces, comme leurs connaissances, leur expérience, leurs habiletés et leurs ressources, et de les mettre à profit. L’objectif est de bien cerner le problème et de prendre toutes les mesures nécessaires pour le régler.

Au fil des ans, l’idée de rassembler tous les intervenants afin de s’attaquer à des enjeux complexes a gagné beaucoup de terrain, notamment depuis l’introduction de la notion d’impact collectif, en 2011 (voir Kania et Kramer, 2011). Au cours des 15 dernières années, Collectivités dynamiques Canada (une division du Tamarack Institute) a créé un réseau de villes qui s’emploient à réduire ensemble la pauvreté. L’initiative Cities Reducing Poverty est un mouvement d’impact collectif regroupant 57 villes ou régions membres qui, ensemble, visent à réduire la pauvreté grâce à des interventions locales, tant au niveau des personnes que des ménages, ainsi qu’à des changements stratégiques et systémiques. Ces initiatives locales et multisectorielles sont étayées par des stratégies provinciales et territoriales de réduction de la pauvreté et par le récent mandat du gouvernement fédéral visant l’élaboration d’une stratégie canadienne de réduction de la pauvreté. Nous observons actuellement un mouvement national qui cherche à éradiquer la pauvreté.

Cependant, bien que l’on s’accorde à dire que la participation de tous est essentielle dans la lutte contre les problèmes comme la pauvreté, c’est plus facile à dire qu’à faire. Le plus difficile demeure souvent de trouver les bonnes personnes parmi les multiples secteurs et points de vue et de tirer profit de cet engagement afin de créer un changement durable. Parmi les difficultés les plus courantes dont les agents du changement collaboratif sont témoins, citons la surreprésentation de certains secteurs, la trop grande importance accordée aux « suspects habituels » et le silence des personnes qui sont les plus au fait des enjeux, mais qui n’ont pas les relations nécessaires pour participer au débat.

Lors d’un sommet de l’initiative Cities Reducing Poverty, qui a eu lieu à Edmonton l’année dernière, la présidente directrice générale de Venture Publishing Inc., Ruth Kelly, s’est adressée à plus de 300 professionnels de la réduction de la pauvreté, à des personnes ayant connu la pauvreté ainsi qu’à des représentants élus et à des employés municipaux, affirmant qu’elle était sans doute la seule entrepreneure présente. Elle les a aussi mis en garde en leur rappelant que si elles ne sollicitaient pas le secteur des affaires plus rapidement, ce dernier deviendrait un obstacle à leur réussite. Elle a parlé de l’importance de sensibiliser tous les membres de la société aux avantages (sociaux et autres) de la réduction de la pauvreté et affirmé que chacun doit faire partie de la solution. Avant de recevoir une salve d’applaudissements, Mme Kelly a souligné qu’elle souhaitait qu’un groupe de personnes plus diversifié soit présent lors de la prochaine conférence afin d’élargir le débat et de rassembler le plus grand nombre de personnes possible dans le but de trouver ensemble des solutions. Voir la vidéo dans son intégralité ici (en anglais seulement).

Cette année, le sommet Cities Reducing Poverty: When Business is Engaged du Tamarack Institute aura lieu du 4 au 6 avril à Hamilton, en Ontario. Les voix souvent sous-représentées auront la chance de participer à la conversation. Les chefs d’entreprise se joindront aux organisateurs communautaires, aux maires, aux employés municipaux, aux représentants des administrations fédérales, provinciales et territoriales, aux leaders autochtones, aux bailleurs de fonds, aux décideurs ainsi qu’aux personnes ayant connu la pauvreté pour discuter de la façon dont on peut mettre fin à ce problème de façon collaborative.

Nous savons que le secteur des affaires joue un rôle majeur et crucial dans nos efforts collectifs visant à éradiquer à la pauvreté. Cependant, il ne faut pas s’attendre à ce que les chefs d’entreprise aient réponse à tout. Ce n’est qu’en mobilisant les représentants de tous les secteurs que nous pourrons réassembler les morceaux du casse-tête qu’est celui de la réduction de la pauvreté et commencer à repenser et à réorienter la façon dont nous pouvons rendre nos communautés plus dynamiques et plus prospères pour tous.

Pour de plus amples renseignements sur le sommet de cette année, intitulé Cities Reducing Poverty: When Business is Engaged, rendez-vous sur le site Web de l’évènement ou communiquez avec Alison Homer à Alison@tamarackcommunity.ca

Colloque « Ludifier la ville »

Posted on:

Information du site Web Quartier des spectacles

 

COLLOQUE « LUDIFIER LA VILLE »

Colloque « Ludifier la ville »

10 FÉVRIER 2017 | 9 H au Coeur des sciences de l'UQAM

>>>>>RÉSERVER vos billets

Désirant poursuivre la réflexion sur l’animation dans l’espace public, le Partenariat du Quartier des spectacles cherche avec ce colloque à explorer comment la ville et ses espaces urbains peuvent devenir des lieux de jeu pour vivre de multiples expériences, qu’elles soient ludiques ou visant à améliorer l’interaction citoyenne.

Le colloque explorera les nouvelles possibilités du numérique en visitant les notions de réalité augmentée et virtuelle, la vidéoprojection architecturale, le « géocaching », les expériences sensorielles et autres.

Plusieurs invités, leader dans ce domaine, viendront présenter de surprenantes et innovantes initiatives d’occupations et d’animation en lien avec le jeu.

Présenté en collaboration avec l'Université du Québec à Montréal.

Du 10 février au 12 février, la Guilde, en collaboration avec le Partenariat du Quartier des spectacles et le Regroupement des producteurs multimédia, présentent un Game Jam de 48 h, au cours duquel des équipes de créateurs devront concevoir un prototype de jeu pour l’espace public. Inscrivez ces dates à vos agendas!

Aperçu du programme ici.

Colloque à Montréal: Les arts et l’espace public (3 déc)

Posted on:

COLLOQUE: LES ARTS ET L’ESPACE PUBLIC - CRÉATION, DIFFUSION ET APPROPRIATION

Faire-LA-PLACE-3-LIGNES_300

Créateurs, designers, producteurs, promoteurs d’événements culturels et gestionnaires d’espaces publics, venez discuter des particularités de l’espace public comme lieu de diffusion et des possibilités et défis à relever pour y réaliser des projets de création. Le colloque présentera également des exemples inspirants d’aménagements permettant l’appropriation citoyenne d’espaces publics de différentes envergures, ici et ailleurs.

Jeudi 3 décembre 2015, de 9h à 17h (suivi d’un cocktail)
au New Residence Hall de l’Université McGill,
3625 avenue du Parc, Grande salle, niveau C.

ANIMATION : Marc-André Carignan, chroniqueur Design urbain / architecture

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

8h45
Accueil et inscription

9h30
Mots de bienvenue

9h45
Conférence d’ouverture
Tendances dans le domaine de l’occupation et de l’appropriation des espaces publics

Conférencier invité
Fred Kent, fondateur et président, Project for Public Spaces, New York (en anglais)

10h10
Étude de cas
De la place Émilie-Gamelin aux Jardins Gamelin: les défis d’une réappropriation citoyenne

10h55
Études de cas
Espaces publics et participation citoyenne : portraits de projets inspirants

12h
Table ronde
Occuper l’espace public l’hiver

12h40
Dîner (fourni sur place)

13h45
Table ronde
Créer pour l’espace public

14h35
Conférence
Le modèle de Governors Island à New York

Conférencière invitée
Leslie Koch, présidente, The Trust for Governors Island, New York (en anglais)

15h
Atelier de créativité – Mise en situation
Les défis et les opportunités de la création dans l’espace public.

16h
Plénière

16h30
Mot de la fin

16h45
Cocktail

 

INSCRIVEZ-VOUS!

Le colloque « Faire la place » est présenté par Culture Montréal et le Partenariat du Quartier des spectacles, en collaboration avec l’Université McGill et l’UQAM.

RENSEIGNEMENTS : Sophie Lafrance • 514 879-0009 #232

sophie.lafrance@quartierdesspectacles.com

Voix des nouvelles économies : un occasion pour tous

Posted on:

Date: 

11 nov 2015

14h30 Terre-Neuve, 14h Atlantique, 13h Est, 12h Centre, 11h Rocheuses, 10h Pacifique

À travers le Canada et autour du monde, des personnes donnent forme à de nouvelles économies. Reconnaissant que les coûts écologiques, sociaux et même financiers de notre système économique actuel sont insoutenables, des chefs de file innovateurs trouvent de nouvelles voies vers l’avenir.

Dans le cadre de la troisième semaine annuelle New Economy Week, cette séance nous mettra au défi d’explorer comment nous pouvons donner de l’ampleur aux innovations sociales prometteuses pour de plus grands changements systémiques.

Les contributeurs partageront de grandes idées et des exemples concrets de vraies solutions afin d’explorer davantage les perspectives qu’ils et d’autres ont partagé dans « Voices of New Economies », un rapport produit dans le cadre de Des villes pour tous par One Earth et le Réseau canadien de DÉC.

La séance fournit de l’inspiration pour de nouvelles occasions qui peuvent nous rapprocher d’une société juste, durable et démocratique.

CONFÉRENCIERS

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Pour participer, vous aurez besoin de haut-parleurs ou d'un casque d’écoute. Pour vous assurer que votre système est compatible avec la plateforme de notre webinaire, nous vous recommandons de tester votre connexion ou de regarder le Guide de démarrage rapide pour les participants avant la séance.

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT!

 

MTL Ville en mouvement

Posted on:
Montréal - Ville en mouvement et l’Arrondissement Le Sud-Ouest lancent un appel de candidatures aux professionnels des domaines de l’aménagement, du design et des arts pour participer à un événement de codesign participatif les 25-26-27 septembre 2015.
Cet exercice de conception prendra la forme d’une charrette qui permettra aux citoyens et aux idéateurs de la ville de mettre en commun leurs visions et leurs aspirations, dans le but de résoudre ensemble les enjeux d’aménagement du secteur.
2000px-Carte_localisation_Montréal_-_Le_Sud-Ouest.svg
PARTICULARITÉ DE L’ÉVÉNEMENT
L’incubateur urbain proposé par Montréal – Ville en mouvement a pour but premier la réalisation de scénarios d’aménagements urbains pensés par les citoyens, réalisés par de jeunes professionnels pour les divers décideurs municipaux. Le modèle que nous développons s’inscrit dans la mouvance de l’apport des nouvelles technologies au processus participatif, prenant de plus en plus d’ampleur ces dernières décennies.
Ainsi, les équipes participantes au projet seront plongées dans un environnement multimédia in situ qui stimulera et qui enrichira le dialogue avec les résidents. À la manière d’une charrette ouverte, les participants seront constamment inspirés par l’environnement multimédia, qui diffusera en temps réel des informations vitales à la compréhension de l’identité du quartier.
Par cette approche, nous espérons encourager et documenter une nouvelle façon de comprendre, réfléchir et planifier les villes d’aujourd’hui. C’est-à-dire, grâce à une démarche de proximité au site et d’éclatement des idées novatrices afin d’en faire ressortir les meilleurs projets.
Tout au long de l’événement, les échanges, les travaux et les moments clés seront captés par une équipe de tournage, permettant ainsi de documenter le processus créatif pour des événements futurs.
Une version élaborée de l’ensemble des propositions retenues fera l’objet d’une première présentation immersive, en janvier 2016 à la Société des Arts Technologiques. Tous les participants et les citoyens seront alors conviés à se plonger dans cette vision virtuelle du quartier qu’ils auront imaginée.
LE SECTEUR D’INTERVENTION
L’Arrondissement Le Sud-Ouest veut profiter du réaménagement des infrastructures de la rue Notre- Dame et des abords du marché Atwater afin de revoir l’interrelation entre le pôle du marché et la station de métro Lionel-Groulx. Ainsi il sera question de repenser la déambulation le long de cet axe historique de la ville et de réaménager l’espace urbain s’y trouvant.
L’arrondissement désire innover dans les façons de déambuler entre les différents carrefours du quartier de façon à créer des aménagements favorables aux déplacements sur quatre saisons. Les équipes participantes devront aussi accorder une attention particulière au contexte socio-économique du lieu et des préoccupations citoyennes.
Cet événement est rendu possible grâce au soutien de nos partenaires : l’Arrondissement Le Sud-Ouest, le Laboratoire des récits du soi mobile - Université de Montréal, TURBINE studio, le LAB CULTUREL et la Société des Arts Technologiques - SAT.
POUR PARTICIPER
Transmettre un court document (5 pages maximum) 8 1/2 x 11 au format paysage. Le tout, avant minuit le lundi 31 août 2015 à: info@villeenmouvement.com et bruno@villeenmouvement.com
Le document doit comprendre* :
•Section 1 : une présentation de l’équipe de projet avec un texte de présentation pour chacun des membres;
•Section 2 : Présentation graphique de diverses réalisations des membres de l’équipe ainsi que le niveau d’implication de ceux-ci dans le projet.
•Annexe A: Le parcours professionnel de chacun des membres de l’équipe;
•Annexe B : Une courte vidéo originale (maximum 1 minute) exposant votre volonté de participer au projet et l’apport que votre équipe pourrait avoir tant du point de vue de la création et de l’innovation que de l’expérience de conception collective.
*Aucune production d’esquisse n’est demandée.
**Les équipes devront être composées obligatoirement de 3 à 6 membres avec une exprérience professionelle en aménagement ou design
***La video peut-être mise en lien au courriel via un site de tierce partie (ex: Dropbox, WEtransfert, etc.)
BOURSES ET PRIX
À la suite de cet appel de candidatures, cinq (5) équipes seront convoquées pour prendre part à la charrette du 25-26-27 septembre. Chaque équipe aura à développer un projet grâce à l’idéation collective et la proposition gagnante se verra attribuer une bourse 1500$.

Regardez la video: Fred Kent partage des leçons sur le « placemaking »

Posted on:

Comment créer de meilleurs lieux publics dans nos villes et améliorer ceux qui existent déjà? Dans cette vidéo, Fred Kent et Kathy Madden, fondateurs de l’organisme « Project for Public Spaces » à New York, partage son approche internationalement reconnue au « placemaking », en utilisant les méthodes "plus rapide, plus léger, et moins cher" pour démontrer ce qui est possible avec un peu de créativité et de vision.

Depuis la création de l'organisation en 1975, le PPS a fait des tests à court terme simple, et à faible coût se rapproche à animer les espaces publics. Leur travail a eu des effets remarquables sur la mise en forme des quartiers et des villes: la plupart de ces solutions sont documentées dans le livre 2007: The Great Book Quartier: A Do-It-Yourself Guide de Placemaking.

La conférence a été organisée par le Centre d’écologie urbaine de Montréal dans le cadre de la programmation des Journées de l’écologie urbaine en mai et juin, 2015, et a été accueillie par la Communauté Métropolitaine de Montréal. Cet événement a aussi compris le lancement de la nouvelle publication du Centre, le Guide sur l’urbanisme participatif : Aménager des villes avec et pour les citoyens – disponsible à l'achat et en-ligne (version PDF) ici .

 

Les Journées de l’écologie urbaine

Posted on:

Profitez du beau temps en vous engageant dans les Journées de l'écologie urbaine, organisé par le Centre d'écologie urbaine de Montréal! 

Avez-vous envie d'explorer un nouvel quartier de Montréal?  Inscrivez-vous à une des 88 Promenades de Jane.

Peut-être vous aimerez approfondir vos connaissances de jardinage? Découvrez les avantages des plantes grimpantes avec un formation.

Intéressez-vous au processus budgétaire? Apprendre et discuter le budget participatif à un déjeuner-causerie.

plantes-grimpantes

De mai à début juin, le Centre d'écologie urbaine de Montréal vous convie à une série d’événements autour des enjeux urbains. Une dose d'inspiration et de solutions vers une ville durable!

La ville, c’est nous! Joignez-vous à la conversation

Posted on:

Prenons position pour obtenir les villes que nous voulons en vous joignant à la campagne La ville, c'est nous!

WEARECITIES_FRENCH_NEW

La ville, c’est nous est une nouvelle campagne dont l’objectif est d’inciter tous les citoyens du Canada à élaborer une vision et un plan d’action en vue de créer des villes attrayantes, saines et où il fait bon vivre, travailler et s’amuser.

Nous avons besoin de vos idées, de votre vision et de votre soutien pour donner forme à ce plan d’action et convaincre les décideurs de répondre aux besoins de nos villes.

Ce printemps, participez à une table ronde, ou organisez la vôtre! Vous pouvez également contribuer vos idées ou voter sur des idées proposées en visitant le forum en-ligne.

rsz_1roundtable

Les tables rondes auront lieu à:

 

Soirée de Lancement de l’édition spéciale du Spacing!

Posted on:

Pour célébrer le lancement de l’édition spéciale Des villes pour tous en français de la revue Spacing, nous organisons une soirée au Centre Canadien d’Architecture. Cette édition, une initiative Des villes pour tous en collaboration avec Spacing, renferme des articles qui soulignent la nécessité de placer les citoyens au cœur de la construction des villes résilientes et en santé. Cet événement est gratuit et ouvert au public. Venez en apprendre davantage sur Des villes pour tous et la revue Spacing, rencontrer d’autres passionnés de la ville et vous procurer une copie de l’édition spéciale de la revue en français ou en anglais!

Date: le 10 septembre

Heure: 18:00 - 22:00

Lieu: Centre Canadien d’Architecture, 1920 Rue Baile, Montréal, QC H3H 2S6

RSVP: N’hésitez pas à confirmer votre présence sur notre page Facebook de l'événement.